Le liège est un produit naturel issu de l’écorce du chêne-liège (Quercus Suber L) un arbre noble et majestueux à feuillage persistant mesurant 15 à 20 mètres de haut. La durée de vie moyenne du chêne-liège est de l’ordre de 150 ans mais peut vivre jusqu’à 300 ans. Espèce qui croit dans le bassin méditerranéen, implanté depuis des millénaires au Portugal qui est le premier producteur mondial a plus de 53 %. Où il couvre plus de 736000 hectares de surface.

Les forêts de chênes-lièges sont d’excellents puits à carbone. Leurs exploitations ont un impact positif au niveau de la fixation du carbone. Un chêne-liège exploité absorbe de 2,5 à 4 fois plus de CO2 qu’un arbre non exploité. Les « montado » forêts de chênes-lièges du Portugal absorbent ainsi 4,8 millions de tonnes de CO2/an, soit 5 % des émissions du pays.

Les « montado » contribuent à soutenir la biodiversité naturelle, y compris pour ce qui la faune sauvage, des pâturages et des arbustes d’herbes aromatiques. C’est l’habitat de nombreux animaux dont des espèces protégées ou en voie de disparition comme le lynx ibérique.

La structure cellulaire unique et inégalable du chêne-liège lui confère douceur, élasticité et compressibilité, légèreté, imperméabilité, d’être imputrescible, résistant à l’usure, hypoallergénique et un excellent isolant thermique et acoustique.

Le principe selon lequel « rien ne se perd, tout se transforme » s’applique à la perfection au liège, recyclable et réutilisable.