L’histoire du liège est intimement mêlée à celle de l’humanité. Les Romains, les Grecs, les Egyptiens, les Chinois, Perses, Babyloniens utilisaient déjà l’écorce de chêne-liège en des objets du quotidien : chaussures, bouées et du matériel de pêche.

Suite à des fouilles archéologiques, une amphore datant du 1er siècle avant Jésus Christ fut trouvée à Ephèse ; elle était fermée par un bouchon en liège et contenait encore des traces de vin...

Aux 13ème siècle, le Portugal est le premier pays au monde à créer une loi contre l’abattage des chênes- lièges et a ainsi préservé les subéraies. Loi toujours en vigueur et répressible d’une forte amende.

Aux 17ème siècle, l'industrie du verre fait un bond en avant, Dom Pierre Pérignon, moine bénédictin français, bouche ses bouteilles de champagne avec des bouchons en liège. C’est à ce moment-là que l'industrie du liège connait sa première envolée. Le bouchon de liège s'est alors révélé être le meilleur produit existant pour la conservation des vins.

Aux 19ème siècle, la France, l’Italie et la Tunisie développent l’exploitation systématique des subéraies, les Etats-Unis commencent la plantation de chêne-liège. Ce siècle est marqué par le développement important de l’industrie bouchonnière.

Aux 20ème siècle, l’industrie du liège des pays producteurs investit dans l’innovation et lance de nouveaux produits. En 1903, apparaissent les premiers bouchons avec des disques en liège naturel collés sur un corps formé de granulés de liège agglomérés. Quelques années plus tard, des brevets sont déposés pour l’utilisation du liège dans les courroies de transmission et dans les pneumatiques.

Aujourd'hui, grâce à ses propriétés remarquables, le liège est actuellement utilisé dans des applications de haute technologie, telle que l'industrie automobile ( joints mécanique ). Comme il s’agit d’un excellent isolant thermique, acoustique et vibratoire, sur les pistes d’atterrissage, autoroutes et ponts, le liège est appliqué comme joints de dilatation entre les différents éléments. Dans les barrages, les réservoirs d’eau et les piscines, le liège assure des joints complétements hermétiques. En couverture ou pour les parois intérieurs /extérieurs de construction pour des murs légers et résistants aux fluctuations de température, au feu, au bruit et vibrations. Mais également dans le secteur de l'aéronautique, où le liège est utilisé comme isolant thermique des navettes spatiales. Dans l’industrie pharmaceutique. Pour la création d'objets de design de mobilier contemporain et en tant que matériau différenciateur dans des accessoires de mode. Le liège est aujourd’hui un matériau moderne, performant utilisé dans de plus en plus d’applications.